Vous êtes ici : Accueil du site >  Activités >  Eaux résiduaires urbaines
Eaux résiduaires urbaines

Eaux résiduaires urbaines
 

L’Eau Pure propose aux petites et moyennes collectivités des solutions originales de traitement des eaux résiduaires urbaines adaptées à leur contraintes (normes de rejet, emprise au sol, coûts d’investissement et contraintes d’exploitation). L’équipe de recherche développement de l’Eau Pure travaille constamment à l’amélioration des procédés que nous commercialisons et à la recherche de nouvelles solutions.

 
OXYLAG® : Lagunage Aéré par insufflation d’air
   
Une solution simple et économique adaptée aux collectivités rurales de 400 à 5000 EH utilisant la technique de lagunage aéré en puit profond.
  • Faible emprise au sol 2,5m²/EH
  • Rustique, absence totale d’odeur
  • Adaptation aux surcharges polluante et hydraulique
  • Entretien et maintenance réduits
  • Gestion des boues peu contraignante
Références  

Traitement sur lit planté de roseaux
   
L’Eau Pure vient se positionner sur les stations en lits plantés de roseaux, en ayant intégré les compétences techniques et de nombreuses références sur l’Est.

  • Rustique, absence totale d’odeur
  • Pas de traitement chimique
  • Procédé naturel
  • Faible entretien
  • Très bonne intégration dans l’environnement

OXYBATCH® : Réacteur séquentiel à bachées
 
Cette station mobile est idéale pour les bases vies, elle est également adaptée au manque d’emprise au sol.L’aération de la boue activée et la décantation sont opérés séquentiellement dans le même bassin.
  • En container autonome
    (< 1500 EH)
  • En béton (> 1500 EH)
  • Compacité
    (1 container pour 300 EH)
  • Facilité d’exploitation
  • Mobile et évolutif
 
Stations de Biofiltration - Aquabiotec
Notre partenariat avec Aquabiotec France notre société sœur nous donne accès à la technologie de la biofiltration pour le traitement des eaux résiduaires urbaines. Cette technologie complémentaire nous permet d’étoffer notre gamme de solutions.
  • Adaptée aux variation de charge
  • Adaptée aux stations de ski et aux stations balnéaires
  • Jusqu’à 10 000 EH
  • Faible coûts d’exploitation
Références